Aller au contenu principal du site
Meilleurs Tarifs

Ma virée Niçoise depuis La Potinière

Actualité

Ma virée Niçoise depuis La Potinière :  j’ai parcouru les 45 minutes, d’autoroute entre La Potinière et Nice, ce n’est pas aussi beau que les petites routes du bord de mer ou de l’arrière-pays mais c’est le moyenne le plus rapide « avec le train »  pour rejoindre ma destination privilégiée du jour, j’ai nommé….

 

Nice

 

Vous serez subjugués par ses couleurs uniques : le bleu turquoise de la mer, le bleu profond du ciel, le rouge et le jaune dans la vieille ville. Quel patchwork magnifique ! Coincée entre la mer et la montagne, Nice étale sa beauté

 

Visiter Nice ne se résume pas à sa célèbre Promenade des Anglais ! Mais nous vous conseillons de prendre un verre dans le magnifique bar du célèbre Negresco sur la promenade (ouvert à tous mais une tenue correcte sera exigée)

 

En quittant la Prom. « comme on dit ici », direction la vieille ville, en passant par le Cours Saleya. C’est un lieu de rendez-vous pittoresque incontournable pour les habitants et les touristes. Vous ne devez pas rater le marché : c’est tous les jours du mardi au dimanche. Tôt le matin, le marché aux légumes ravit les papilles, puis, l’après-midi le marché aux fleurs offre couleurs et odeurs. Il est tout aussi fréquenté et réputé.

 

Arpenter la vieille ville est très plaisant. C’est un dédale de ruelles aux façades multicolores, où l’on aime s’y perdre et découvrir à chaque coin de rue une nouvelle échoppe. Prenez le temps de visiter une boutique atypique, et découvrir les commerces et glaciers artisanaux, petit crochet par Le bar « René Socca »  (2 rue Miralheti) certainement l’un des meilleurs endroits pour gouter la fameuse Socca et autres spécialités Niçard.

 Avant de remonter découvrir l’immense place Masséna qui fait la jonction entre le quartier moderne et ces boutiques et la vieille ville.

Un conseil si il fait beau, allez manger ou simplement prendre un verre sur un des plus beau roof top de la ville à l’hôtel Aston La Scala (12 Av. Félix Faure) donnant directement sur la coulée verte marqué par l’ensemble de fontaines qui forment un immense terrain de jeu pour les enfants. Même lorsqu’elles sont à l’arrêt, les reflets dans le sol trempé constituent, un terrain de jeu pour les photographes.

 

Pour finir la journée, visiter le port de Nice le quartier est  beaucoup plus calme et possède un charme très authentique. Vous pouvez prendre un verre ou dîner au plongeoir lieu mythique (ouvert uniquement pendant les beaux jours) ou dîner au très chic restaurant de la Réserve (réservation indispensable) , personnellement nous optons pour le restaurant juste à côté, l’hôtel Saint-Paul édifié dans un ancien séminaire du XIXe qui se dresse majestueusement face à la grande bleue, un  rapport qualité prix très correct. (29 Bd Franck Pilatte).